La beauté touche les sens et le beau touche l'âme. (Joseph Joubert)

Publié le par Cariboo

Et il est des beautés auxquelles on ne résiste pas.


Ally Kerr - The Sore Feet Song

Aujourd'hui, petit article pub pour une série fort méconnue (peut-être parce que l'animation japonaise ne touche pas un très large public), même des adeptes de Miyazaki.

Ce dernier, responsable des Princesse Mononoke, Le Voyage de Chihiro, ou encore Le Chateau Ambulant, ne s'est fait connaître du grand public (comprendre "est passé sur TF1") que depuis quelques années.

Mais ce n'est pas de lui ni de ses oeuvres dont je vais parler, même si la ressemblance d'ambiance paraît frappante.

Sous vos yeux ébahis, je vous présente...
*roulements de tambours*

MUSHISHI


Tiré d'un manga de Yuki Urushibara (dont les tomes sont disponible chez KANA édition), Mushishi nous conte l'histoire de Ginko, un "chasseur" de mushi.

Les mushi sont des êtres surnaturels, semblables à des insectes, et possèdent un lien étroit avec la nature et les humains. Peu d'hommes sont capables de les voir, Ginko faisant bien évidemment partie de ceux-là. Armé de son sac à dos en bois rempli de remède, de notes, de plantes, de sa bite et de son couteau (pas dans le sac hein !)  ce dernier vit en chassant les mushis lorsque ces derniers devienne dangereux pour les humains.

N'espérez pas une traque à coup de gros monstres ou du manichéisme dont savent particulièrement faire preuve les mangakas, les mushis survivent simplement, parfois de façon nuisible pour les personnes alentour.

Dans un style pâle, doux et à la musique épurée, l'animé nous emmène rêver un peu, loin du stress, à travers de superbes histoires tout au long des épisodes de la série.

Chaque épisode possède son propre scénario hors de tout fil directeur (ou presque), où l'on verra Ginko poursuivre un arc-en-ciel avec un compagnon fraîchement rencontré, ou encore créer des "mushis communiquants" qui permettent d'envoyer des messages une fois enfermés dans un cocon.

Mushishi n'est malheureusement pas disponible à la vente (sauf si vous comprenez le japonais et que votre lecteur accepte les dvd zone 1). Vous pouvez toujours le trouver par des moyens détournés...

Une série que je ne saurais que trop conseiller.

Publié dans Pub !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article