Conformismes, anti-conformismes et moutonneries

Publié le par Cariboo

Un peu de sérieux pour une fois ne ferait pas de mal.

Parlons donc aujourd'hui de conformisme que nous nommerons aléatoirement dans cet article moutonnerie (et par analogie, le conforme sera un mouton), Rhinocérite, ou encore true r3b3llz. Parlons de même de l'anti-conformisme, des ses victimes, ses Bérenger, ses moutons, et encore de ses true r3b3llz.

Pour ceux qui n'ont pas compris les références à Rhinocéros de Ionesco, arrêtez-vous ici tout de suite. Trouvez n'importe quel libraire digne de ce nom, achetez-le, piratez-le si vous êtes pauvre ou radin, et lisez-le. Vous pourrez revenir après.


Déjà, le conformisme c'est quoi ? C'est le changement d'opinion et/ou de comportement qu'adopte un individu en face d'une certaine influence - en général, un groupe d'autres individus. Prenons un exemple. Vous voyagez dans un pays exotique et la coutume locale veut que le matin tout le monde prenne un petit coup de sboub du chef sur le nez (pour prouver son autorité sur le village). Tout refus suppose bien entendu de se voir pendre au bout d'une pique quelques jours, puis se voir infliger des sévices impliquant des carottes et des poneys. Bon, ben vous vous le prenez votre coup de sboub, tant pis pour votre fierté. Voilà, vous venez de faire preuve de conformisme.

L'anti-conformisme sera donc le contraire, l'opposition aux normes du groupe, l'affirmation de son individualité et de ses idées propres. Même si c'est de la merde.


Prenons maintenant l'exemple qui m'a donnée la furieuse envie de cet article (parce que non, vous n'échapperez pas au j'raconte-ma-vie.blog c'est quand même le but ici).

La moutonnerie voudrait que par usage, quand on appartient pas aux hautes sphères de son entreprise, il faut cracher (avec de gros mollards verts, n'y allons pas par quatre chemins) sur tout ce qui ressemble de près ou de loin à une autorité, un supérieur, un boss ou encore un "p'tain-d'enculé-t'as-vu-tout-le-boulot-qu'il-m'a-filé-?". J'ai le malheur d'avoir une chef très compétente, humaine et sympa. De loin la meilleure que j'ai pu rencontrer dans mon (jeune) parcours professionnel.
La conversation déviant sur ce sujet épineux, je m'occupe en comptant minutieusement mes petits pois - on a vu mieux comme distraction mais c'est la crise. Ces fourbes de collègue, en plus de ne pas m'avoir complimenté de la journée à propos de mon tout nouveau T-Shirt Jack Skellington, m'haranguent alors. Acculé, je tente un petit "mais euuh et mes petits pois j'ai perdu le compte". Peine perdue ! Ils veulent savoir !


Je leur répond donc que je trouve que ma chef est un type bien (oui ma chef est bien une femme, mais je connais pas l'équivalent féminin de "type bien"). Le rhinocéros étant prompt à la réaction, me voilà aussitôt assailli de remarques acérées :

"olol, t tro naz tu pu du nez !"
"mé tu bav ken tu la voie ?"
"tu couch avec L c sa?!"


Me voilà donc devenu en un tout petit instant de relâchement un anti-conformiste, au même titre que les émos et autres gothiques, subissant l'hégémonie conformiste dans toute sa splendeur. Dur. Enfin pas tout à fait.

Puisque l'anti-conformisme devient maintenant une mode. En effet, cracher sur tout et n'importe quoi devient normal, créant une nouvelle vague de Rhinocérite ou les
true r3b3llz jettent des cailloux aux moutons qui oseraient approuver les médias ou les politiques, les sales ignorants.



Alors, qu'est-ce-qu'un vrai anti-conformiste ?

Tonton Cariboo vous a préparé une petite liste non exhaustive de non-conformisme. Si vous vous reconnaissez dans un de ces critères, vous êtes un Béranger en puissance, vous avez donc le droit de vous baigner dans votre propre gloire d'être aussi rebelle à la société.


  • Vous vous foutez allégrement de l'écologie (pas bien, mais moins hypocrite que le reste des gens qui vous entourent)
La pensée unique et bienveillante veut que vous soyez sensibles au réchauffement planétaire, aux pauvres ours blanc qui se pèlent le cul sur leur reste de banquise... Vous devriez. Ne pas l'être, c'est mal. Mais c'est quand même vachement moins hypocrite que le reste des gens.  
  • Vous n'écrivez pas en langage SMS
Lol kes ta di ?
  • Vous ne piratez pas la musique / les films / les jeux que vous écoutez / regardez / jouez
Réagissez bon sang ! Comment est-ce possible qu'à notre époque, vous soyez encore sensible aux artistes qui sortent des albums de musique, des films ou des jeux pour vivre ? La gloire et la réputation leur suffit amplement en plus c'est la crise merde !
  • Vous prenez position sur un sujet après vous être informé de ce qu'il en est
Impensable. Tout simplement impensable. Il faut prendre position et avoir un avis sur tout n'importe quand et n'importe où. Peu importe si ce que vous dites c'est de la daube en bâton, de toute façon les autres n'en connaissent pas plus (un peu comme sur Wikipedia...)
  • Vous osez dire à une maman que son môme est laid (+10XP en bravoure)
Rien à rajouter sur celle-là. Qu'on soit conformiste ou pas, respect.
  • Quand on vous dit "je veux me suicider", vous donnez des conseils sur comment bien s'y prendre.
Mais non ! Le suicide n'est pas la solution ! Des tas de gens peuvent vous aider, il n'y a aucune raison de vous donner la mort. Le cancer vous aura un jour de toute façon.

 


Vous l'aurez compris, il y a des centaines de manière d'être un true r3b3llz. Et des milliers d'autres d'être un mouton. À vous de choisir où vous vous sentirez le mieux, vous avez même le droit d'être un peu des deux.

La prochaine fois, comment bien s'y prendre pour se suicider.

Publié dans Foutoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article