Le mot du dimanche

Publié le par Cariboo

Aujourd'hui, nouvelle rubrique : le dimanche sera savant ou ne sera pas !



Tous les dimanches donc, sauf catastrophe horrible et planétaire (telle qu'une perte de connexion à internet), vous aurez droit au mot du dimanche qui pourra prendre la forme d'une expression, d'un mot inconnu / peu connu, voire même de mots qui n'existe pas. Bon, le concept est un brin connu (il suffit de taper "le mot du jour" sur Google pour s'en rendre compte), mais je vais plutôt me diriger vers des mots utilisables dans la vie de tous les jours, qui provoqueront parfois un "Gné ?!" ébahi de la part de votre audience qui vous prendra dès lors pour quelqu'un d'éduqué, de classe, de j'ai trop envie d'elle / de lui.

Quel sens de l'abnégation me direz-vous ? Naaan, il y a de fortes chances que j'en apprenne autant que vous.

Le mot d'aujourd'hui est "proustien".

Dérivé du glorieux nom de Marcel Proust (paix à son âme, le pauvre loup), cet adjectif est multi-fonction et pourra vous servir en toutes occasions. Il reste difficile à placer, soyons réaliste. Attention aussi de ne pas le mettre à toutes les sauces. On ne dit pas :

"Quel sens proustien de l'orientation !"
"Chérie, où est-ce qu'on a mis le PQ ? - Dans l'armoire proustienne mon coeur !"
" Ce hamburger est vraiment trop proustien"

Mais que veut dire proustien ? Selon le cas, il pourra être synonyme de phrase à rallonge, de quelque chose qui rappelle la fin du XIXème siècle, ou de toute autre référence que vous aurez lu dans un de ses livres (fou que vous êtes, ayez des lecture plus saines que Proust voyons ! Le dernier numéro de 42 vient de sortir !).

Maintenant que vous en savez un peu plus, vous pouvez vous la péter un peu en société, notamment en devisant jovialement sur des films ou des livres. Dès que l'un ou l'autre vous aura paru chiant à mourir, usez et abusez du pouvoir infini du "proustien" !
Vous pourrez alors, devant les regards ébahis de votre auditoire (indiquant clairement qu'ils n'ont rien bité à ce que vous venez de dire), vous foutre allègrement de leur gueule en les traitant au passage de "'s'pèce de sale noob" ou tout autre "raaah, bande de gros nains !!".

Toujours pas convaincu ? Bon. Comme je suis de bonne humeur, je vous donne le tout clé en main. Voici quelques mises en situation :

"Ce livre adopte un style proustien des plus navrants" (le dire avec un ton hautain, sinon ça ne marche pas)
"ta vu twilight lol c t tro proustien koi" (pour tenter de convaincre un jeune que ses goût cinématographique, c'est vraiment de la merde - les jeunes ne comprennent que le langage SMS)

À vous de trouver comment caser le votre !

Publié dans Le mot du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article