Le mot du dimanche

Publié le par Cariboo

"Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?"
"Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l'herbe qui verdoie."
"Raaaah mets tes lunettes, SALE NOOB LOOOOL !!1"
"Ah, oui ma chère soeur, je crois que c'est... le mot du dimanche !"


Le mot d'aujourd'hui est
procrastination. Peut-être avez-vous déjà entendu le terme, mais savez-vous ce qu'il veut dire ? La procrastination est le fait de remettre systématiquement certaines activités au lendemain.

Par exemple, vous faites preuve de procrastination à chaque fois que vous vous dites "je ferais ça plus tard", remettant le nettoyage de votre vaisselle sale à une date inconnue, mais clairement pas tout de suite. Et puis vient le moment ou vous pourriez la faire. Et vous repoussez encore. Et encore. Jusqu'à ce qu'un jour, à cause d'un alignement favorable la Vierge en maison du 3ème décan du Capricorne mystique, ou tout simplement parce que ça pue et que l'évier commence à faire des bruits inquiétants la nuit (voire même à montrer une certaine intelligence - appelons-le Gérard !), vous décidez finalement de le faire. Et jurez de ne plus jamais attendre aussi longtemps, meurtri que vous êtes d'avoir du tuer une forme de vie émergente. Enfin, à la première occasion, vous recommencez.



Je ne vous apprendrais pas ici comment lutter contre la proscrastination : je n'y ai moi-même pas trouvé de solution, et je ne suis pas psy. Mais mettons-nous plutôt en situation.

Vous êtes sur votre lieu de travail. Un de vos dossier / application / réparation / enfant / autre traîne depuis un certain moment déjà. Vous n'arrivez pas à vous y mettre pour toutes les meilleures raisons du monde (une horde de dinosaure en furie m'a promis un caillassage en règle si j'y touchais, je vous jure !). Mécontent, votre chef vous appelle pour vous passer un savon.

"SOUS-RACLURE DE CLASSE MOYENNE, IL EST OU MON DOSSIEEEEEEER !"
"Chef ! J'ai fait preuve de procrastination. J'ai pêché, sacrifiez-moi sur l'autel du capitalisme, lapidez moi, oh oui fouettez moi oui, faites moi mal !"


Ce dernier, qui n'aura évidemment pas compris le terme procrastination mais n'osera pas vous en demander la signification de peur de ressembler à un ignorant (qu'il est), sera complètement ébahi par votre maîtrise des mots, et aura instantanément une illumination divine (la plupart du temps avec le cône de lumière venant du plafond et les choeurs d'anges tout autour). Profitez vite de ce moment qui ne dure pas, pour au choix :
  • Vous enfuir, et partir élever des moutons au Chili
  • Assassiner froidement votre chef, qui ira au paradis sans laisser de trace
  • Demander une augmentation. Attention, cette méthode ne fonctionne pas à chaque fois, et un brutal retour à la réalité peut passablement irriter
  • Faire votre dossier. Feignasse.
Quoiqu'il en soit, profitez de ce répit grandement mérité que vous offre la connaissance de procrastination. Si ça ne fonctionne pas, c'est que votre chef lit Caribooland (il a bien raison), et connaît la technique. Préparez-vous au pire.

Voilà qui conclut ce mot du dimanche. Soyez fier de participer à l'élévation à un plan d'existence supérieur de toute l'humanité.

Et comme je ne peux pas y résister, je vous laisse avec un strip tiré de Calvin&Hobbes, du fabuleux Bill Watterson :


Publié dans Le mot du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article