Cinq jours dans la peau d'un végétarien (2)

Publié le par Cariboo

 

Pitié, aidez-moi ! Un fou me force à ne plus manger que des légumes ! Entendez mon appel, qui que vous soyez, avant que le peu de force qu'il me reste ne s'éteigne... j'ai... besoin... d'un steak...sauce au poivre ce serait cool.

 

...

 

J'entends des pas ! Il revient ! Non attends, c'est pas ce que tu cr...

 

*BLAM*

 

Foutu esclave indien, on le laisse cinq minutes tout seul et il s'échappe de son placard...

 

Placard-MASSELLO.jpg

 

Bien le bonjour à tous ! Voilà, le deuxième jour de cette aventure trépidante se termine, toujours sans trop de problème. J'ai eu un peu de temps pour cuisiner un truc sympa aujourd'hui, alors autant le partager avec vous.

 

On le sait, ce qui manque chez les végétariens pour les rendre heureux, c'est ce qui rend heureux les millions d'autres personnes qui n'ont pas décider de passer leur vie à manger de la mâche : le steak. Mais qu'à cela ne tienne, ces bougres de mangeurs de tofu n'ont pas que de la viande dans le cerveau et ont lancé la contre-attaque, aka le steak végétarien.

 

http://storage.canalblog.com/30/68/413007/31018616.jpg

 

Pour cette recette, vous aurez besoin de haricots rouges, d'oignon, d'un oeuf, de tout un tas d'épice pour le goût, et d'une tonne d'huile parce que la nourriture végétarienne cuite comme un steak, ça marche pas tout seul. Hachez l'oignon menu menu, préparez vos épices à part (sel, poivre, thym et autre joyeusetés), et mélangez un oeuf dans un bol. On lave un peu les haricot rouges, on les écrase grossièrement avec une fourchette, et on ajoute tout le reste.

 

Ça devrait vous donner quelque chose comme ça :

 

IMG_0219.JPG

 

Maintenant, à l'aide d'un peu de farine (à mettre sur les mains pour éviter que ça colle), faites vos steaks. Faites les bien fins, afin que tout puisse cuire. Déposez les steaks dans une poêle avec une tetra-chiée d'huile dedans, à feu vif. Vous pouvez mettre un peu moins d'huile (disons une méga-chiée), mais vous allez plus ou moins être obligé d'en rajouter : voyez ça par vous-même.

 

IMG_0220.JPG

 

Les steaks de haricots sont assez difficiles à manoeuvrer (sur les cinq préparés, seuls trois ont terminés indemnes) mais une fois sur leur tapis d'huile tout ça se passe bien. Si vous aimez vos steaks saignants, 5 minutes de chaque côté suffiront. J'ai opté pour le "Aaaah ! Zut, flûte, pouacre ! depuis combien de temps c'est sur le feu ?!", autrement connu sous le terme "à vue de nez". Une fois cuits, laissez-les reposer quelques minutes dans une assiette sur laquelle vous aurez posé du sopalin, et regardez votre assiette se remplir d'huile en quelques secondes, comme par magie.

 

À manger avec un petit quelque chose quand même, je me suis préparé en parallèle du riz et une petite sauce crème fraîche-moutarde-champignons. Et sous vos yeux ébahis, le résultat !

 

IMG_0222.JPG

 

Bilan, c'était bon, vraiment, mais pas extrêmement fabuleux comme on aurait pu l'imaginer (je veux dire, un steak fait avec des pissenlits, ça peut QUE être énorme, non ?). L'oignon donne franchement pas l'impression d'être très cuit, mais je ne sait pas si c'est le but de la recette ou bien si je n'ai pas fait mes steaks assez fins pour que tout cuise bien. À retenter en tout cas.

Publié dans Recette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Véro 09/02/2011 10:20


Là tout de suite, ça fait moins rêvé. Mais comme le reste il ne faut pas se fier aux appparences. Bisou


Jules 09/02/2011 02:26


Ehhhh ben !!!!! Qui l'eu cru !?
Après tout un cariboo végétarien c'est plutôt normal, nan ? Au moins 5 jours :)
j'attends les autres recettes...


Cariboo 09/02/2011 19:17



Fallait bien faire honneur au pseudonyme un jour :)


La suite arrive très vite !