Gagner de l'argent sur le net (partie 1)

Publié le par Cariboo

Aujourd'hui, première partie d'une (peut-être) longue série sur comment gagner des sous sur le net. Rassurez-vous, aucun concept foireux ou propositions de prostitution de votre corps au capitalisme foudroyant de Wall Street ne seront faits sur ce blog. Par contre, pour les maltraitance d'animaux, je ne peux rien promettre (n'appelez pas Brigitte Bardot tout de suite, il n'y a de toute façon pas d'animal vivant ici - je l'aurais évidemment réduit au silence en premier lieu).



Aujourd'hui, après quelques pérégrinations sur le net, on a porté à ma connaissance l'existence d'un nouveau type d'enchère, très différent de ce qui peut se faire sur e-bay et consors. Enchères ? Ca veut dire éventuellement bonnes affaires ! Mon sang de sale pauvre qui-n'est-pas-président-de-l'EPAD-à-23-ans-et-donc-a-raté-sa-vie n'a fait qu'un tour - et pas deux, après ça fait un peu mal : comme chacun sait le geek a un corps habitué à végéter la plupart du temps, ses seules activités étant de remuer légèrement le bras pour bouger sa souris, faire tomber des restes de chips dans sa bouche ou encore vider le fond d'un soda qui traîne. Me voilà donc joyeusement parti sur le site en question, me préparant au meilleur comme au pire (le ouaibe est parfois rempli de surprises).

Et que vois-je ?
1 site d enchere gro NUUUUL lol
[insérer ici un commentaire bourré d'esprit et néanmoins sarcastique à base d'orthographe et de mots compliqués que ma procrastination latente m'empêche de chercher ce soir]
[inseré ici 1 insult sur la gross guele pourite du Cariboo a base 2 conconbre avec pl1 de fote de movaise foie é dé lol partout looooooool]

Que vois-je donc ? Un site qui propose des enchères maximum à un centime ! Enchères qui elle-même finissent à trois euros sur des produits tels que des PS3, Mini Notebook et autres accessoires fantasmagoriques du paradis geekien ! Ébahi, mon sang fait un deuxième tour (et comme j'ai dit tout à l'heure, ça fait mal), mes jambes se mettent à trépigner, ma carte bleue commence à sévèrement me brûler le bout des doigts, mes yeux se révulsent, la bave coule, bref, joie intense dans mon corps. Mais je reprends rapidement mes esprits. Car un souci se pose. Comment peut-on gagner de l'argent là-dessus ? Quelques clics plus tard, la réponse vient enfin. Les enchères à un centime ne sont pas des enchères à un centime, mais des enchères à un crédit. C'est là où le système devient un peu plus clair (ou sombre, selon vos goûts).


Je vous explique rapidement le principe. Vous achetez des crédits pour avoir le droit d'enchérir. Un crédit correspond à un centime sur le prix final de l'enchère. Chaque fois que vous enchérissez, 20 secondes sont ajoutée au compte à rebours qui sonne la fin de l'enchère. Si vous la remportez, vous payez le prix final (dérisoire la plupart du temps) pour vous faire envoyer l'objet.

Vous payez en réalité le crédit entre 40 et 50 ct. À la limite, ça pourrait passer, mais ce n'est pas tout ! Tout crédit utilisé pour enchérir est perdu. Vous commencez à entrevoir l'astuce ? Un exemple sera plus clair (ou sombre encore une fois, j'aime quand tout le monde est satisfait).


Disons que vous jetez votre dévolu sur un bon d'achat de 200€ chez Amazon. Fébrile, vous payez les 25€ qui vous fourniront les 55 crédits nécessaire à son acquisition. Vous commencez, et mettez un crédit. Le compte à rebours est repoussé, la somme augmente d'un centime et vous attendez, les yeux pleins d'étoiles à la pensée de vos futures acquisitions avec ce bon, le résultat. Aux toutes dernières secondes (juste pour vous faire stresser, les gens ont un sens du suspens effarant), quelqu'un surenchérit. Vous voilà bon pour refiler un autre crédit. Et ainsi de suite. Imaginons que vous êtes chanceux, et que vous remportez le lot au prix dérisoire de 10 euros avec votre tout dernier crédit. Coût des opérations, 35 euros (vos 55 crédits, plus les 10 euros à payer pour récupérer le lot). Vous êtes largement gagnant. Mais combien aura gagné le type qui tient le site ?


Petit calcul rapide. En comptant les différents lots de crédits (plus vous achetez, moins c'est cher évidemment), prenons une moyenne du prix du crédit à 47ct. Dix euros valent jusqu'à preuve du contraire mille centimes. Soit mille crédits dépensés. Soit 1000 x 0.47 = 470 euros. Les propriétaires du site viennent de gagner 470 euros. Ils vous envoient votre bon d'achat durement remporté, il leur reste 270 euros de bénéfices. Fucking geniuses.

Je ne sais pas s'ils méritent qu'on leur jette des cailloux ou qu'on les vénère. Pour ma part, les idées de génie comme ça, quelles soient bonnes ou mauvaises, ça m'a toujours impressionné. Une chose est sûre, il y a des moyens de gagner de l'argent sur le net.

Publié dans Foutoir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article