Jake Shimabukuro

Publié le par Cariboo

Hawaii, la plage, le soleil, un hamac... le tout avec un cocktail à la main, un collier à fleur synthétiques aux couleurs insensées (que même Décolor Stop et leur lingettes magiques auraient du mal à empêcher de déteindre) et sur fond de ukulele !

Instrument insignifiant s'il en est, peu utilisé (mis à part pour rigoler un peu), cet instrument possède aussi ses fans, ses joueurs du dimanche et ses virtuoses. Et voyons un peu aujourd'hui un de ces virtuoses, le genre qui met sa claque à tout le monde avec sa tête de mine de rien et une humilité terrifiante (et un doigt dans le nez en sirotant une petite bière tout en réfléchissant au sens de la vie devant une partie de Tetris niveau 9)  : Jake Shimabukuro.


Jake Shimabukuro est le genre de personne à renvoyer les soit-disant star du rock et autres exécuteurs de solos monstrueux à leurs cours de solfège (parce que les gros solos hyper-rapides pleins de *zdoing* *bzoing* et *twiiiiwawawaooonh* c'est bien joli mais niveau musicalité ça reste au ras des pissenlits). Les images et surtout le son étant souvent plus probants que du blabla, je vous laisse regarder ces quelques vidéos du type en action.




Et c'est tout pour cette fois (trop de génie de ce genre pourrait vous faire exploser les poumons à force de pousser des "Ooooh" et des "Aaaah", vous laissant vomir des gerbes de sang que n'aurait renié aucun réalisateur japonais, et on va encore dire que c'est la fauts d'internet et des jeux vidéos). À bientôt !

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maeglyr 23/11/2009 22:46


*____*