Le mot du dimanche

Publié le par Cariboo

Bienvenue ! Après une semaine chargée en émotions / travail / planche à voile, quoi de mieux qu'un peu de lecture et, ajouterais-je, quoi de mieux que de la lecture de qualité qui sent bon la culture (et accessoirement les rillettes). Voici le mot du dimanche !


Marre de la musique de merde ? Assez de voir les gens se trémousser sur des titres aussi tapageurs que "Suce mon boule lol" de J.Z. Killermorue, "Mate mon balaidelamort"  de J.K.Rowlinyoncé ou encore "Ampoule éco de lumière" de Mr Cindy Sandbricolage ? Nous allons aujourd'hui apprendre comment exprimer l'indignation et la douleur provoquée par l'écoute de ce type de bouse - encore qu'une bouse, musicalement, c'est pas le pire : ça fait de jolis floc floc quand on met les pieds dedans. Passons sur les expressions classiques d'insurrection "Ils nous chient dans les oreilles", "Ça commence à me chauffer les narines", et "RAAAH ! J'ai les oreilles qui saignent !!1", qui malgré leur précision indiscutable sont carrément pas classe. Et avoir la classe, c'est quand même plus classe (dixit Michael Vendetta).

Mais intéressons-nous plutôt à la dernière expression. Avoir une hémorragie d'oreille, ça a un nom : l'otorragie.

Mais, mais... quelle transition de folie furieuse !!

Je sais, je sais.
En plus on s'y attendait pas du tout.
Que veux-tu, c'est mon devoir de surprendre.
Ça m'excite à mort Cariboo, mmmmh... Mes copines et moi on...
On se calme un peu maintenant. C'est un blog sérieux ici. Laissez quand même votre numéro dans les commentaires.

Où en étais-je donc ? L'otorragie. Voilà une façon lettrée, voire scientifique, d'annoncer la couleur sur vos goûts musicaux (forcément meilleurs que ceux des autres, même si vous ne leur dites pas pour ne pas les vexer, ces gros nuls). Pas de mise en situation aujourd'hui, mais un petit exercice pour vous entraîner à invoquer naturellement le terme que nous venons d'apprendre. Je vous invite à écouter le morceau qui suit le plus longtemps possible. Il sera temps d'arrêter lorsque vous aurez envie de vomir / d'égorger un chat / de vous mettre la main dans un mixer en hurlant "LALALA !1"


C'est extrêmement difficile, mais faites un effort. Les premiers mots à vous venir à la bouche devraient être "AAARGH NON ! MES OREILLES SAIGNENT !!1". C'est à ce moment précis qu'il vous faut réagir. Remplacez avec promptitude le "mes oreilles saignent" par "je suis subitement atteint d'une otorragie fulgurante". Vous pourrez alors cracher allègrement sur ce trou infâme de la chanson-française-culture-M6 en n'hésitant pas à utiliser divers termes appris dans les mots du dimanche. Et vous auriez raison. Foutrement raison.

Publié dans Le mot du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article