Cinq jours dans la peau d'un végétarien

Publié le par Cariboo

Eh bien voilà, première journée terminée !

 

Pas de rechute, pas d'envie soudaine de steak de 800 grammes, pas de prise d'otage en échange d'un agneau entier, d'un hélicoptère avec le plein et d'une grâce présidentielle. Même pas d'évanouissement ou de perte de la raison MUHAHAHAHAAAAH AHAA !! ... Hem, pardon. Tout va bien, disais-je.

 

Au contraire d'hier, je vais vous proposer ce soir une petite recette de mon cru pour refaire le plein de protéines après une difficile journée de travail et d'un tour en hélicoptère. Assez simple et rapide à préparer, parfait pour les jeunes geeks actifs.

 

http://i.imgur.com/tlpVN.png

 

Mais commencons sans plus tarder. Vous aurez besoin pour cette recette de pain de mie, d'aubergine, de fromage, de salade et d'oeufs.

 

Récupérez environ un tiers d'une petite aubergine. Coupez-la en fine tranches, et faites revenir ces petits bouts d'aubergine à la poêle, à feu doux en utilisant des tonnes d'huile, de beurre, de graisse de yak ou quoi que ce soit qui est gras et qui vous passe sous la main (votre belle-mère n'est pas une option). L'aubergine est une coquine, elle avale tout et en redemande !

 

Pendant la cuisson des aubergines (quelques minutes tout au plus, on ne veut surtout pas les griller), sacrifiez donc une motte de beurre à ma personne, en chantant louanges et prières telles qu'inscrites dans le volume 2 de Cariboo, un dieu sur terre qui vous aime, vous et votre argent. Sinon, vous pouvez beurrer légèrement le pain de mie, mais c'est quand même vachement moins cool.

 

Une fois les aubergines un peu translucides, balancez les épices ! Sel et poivre sont une base, rajoutez ensuite ce que vous aimez (les mélanges d'herbe à grillade passent bien). Placez délicatement les tranches sur le pain de mie.

 

http://i.imgur.com/KCzed.jpg

 

Maintenant, le moment festif ! Rajoutez du fromage, que ce soit du gruyère râpé ou du camembert, peu importe, l'important c'est que ça grille. J'ai opté pour le fromage de chèvre parce que j'aime les chèvres (Ah Ronaldo, ta douce fourrure me manque tant...). Une bonne idée aurait de fourrer le fromage de cerneaux de noix, mais je n'y ai pas pensé sur le coup. Vous devriez obtenir quelque chose de ce goût :

 

http://i.imgur.com/oXhDJ.jpg

 

Mettez donc tout ça au four (à 220°C pendant une dizaine de minutes). Pendant ce temps, préparons une petite salade. Rien de bien spécial ici, de la salade, des oeufs en tranche dedans, et ce coup-ci des cerneaux de noix. Les dix minutes de cuisson des tartines devraient même vous laisser le temps de nettoyer la salade, de l'égoutter et de préparer la vinaigrette.

 

http://i.imgur.com/ovVpd.jpg

 

Une fois tout cuit. Il ne reste plus qu'à se mettre à table ! Cette recette est désormais testée et approuvée, le mélange est franchement bon - et je ne dis pas ça que parce que c'est moi l'ai fait. J'ai eu un peu la main lourde sur le chèvre par contre (environ une demi bûche y est passée), un peu moins aurait limité l'effet "bourratif" à la deuxième tartine.

 

Je vous laisse donc avec la photo finale de ce plat délicieux, original, beau, utile, brillant, intelligent, itinérant, vacant, instant, flétan, concupiscent, omniscient.

 

http://i.imgur.com/V4lZ7.jpg

 

Pro tip : si vous avez coupé trop d'aubergine, vous pouvez soit les manger, soit les laisser sur le feu que vous mettrez en mode inferno. En rajoutant de l'huile ou du beurre pour que les tranches ne brûlent pas, vous obtiendrez rapidement des chips d'aubergine. À laisser égoutter quelques minutes sur du Sopalin, chaud ou froid ça se mange sans fin !

Publié dans Recette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Véro 08/02/2011 19:20


HUMMMMM !!! Bien Jo, ça donne envie.


Cariboo 08/02/2011 20:45



N'est-ce pas ?